Macadames' blog

Le silence est d'or, jusqu'à ce qu'il devienne plomb.

Archive for the ‘en colère’ Category

Hadopi l’oubli …

with 2 comments

Les discours de Jack Lang , Juliette Greco, Pierre Arditti ou même du très décevant  Michel Onfray, qui cependant noie habilement son ignorance du sujet sous un flot de mots pseudo-philosophiques (*), m’ont estomaqué et donné envie de réagir.

J’aimerais juste rappeler quelques souvenirs à ces gens de gauche qui ont vécu les années soixante et soixante dix et qui aujourd’hui soutiennent cette loi immorale.

Souvenez-vous sur quoi s’est bâtie votre liberté de vous exprimer et votre notoriété , souvenez-vous de ces idées en avance sur votre temps.

A l’époque vous disiez que la vraie révolution c’est l’amour et la liberté, que la privation des libertés c’est la haine et que la haine c’est la guerre.

Aujourd’hui vous préconisez la répression contre ceux qui partagent, le plus souvent innocemment, la musique, en général des gamins.
C’est ça votre version moderne de la révolution  ?

A l’époque vous disiez qu’il fallait respirer à plein poumons, vivre d’amour et d’eau fraiche, et écouter pour comprendre les aspirations du peuple.
Aujourd’hui vous n’êtes plus à l’écoute que de vous même.

A l’époque l’argent c’était votre ennemi.
Aujourd’hui c’est votre seul guide, seriez-vous devenus aveugles ?

Bien-sûr à l’époque Johhny Hallyday chantait   » Jésus Christ est un Hippie » du coup c’est facile pour vous de dire aujourd’hui, on s’est trompé, tout ça c’était nul, de l’utopie, de la théorie, et …  il est sympa Johnny .

Bref c’est facile pour ces gens là de cette gauche là de dire qu’aujourd’hui il faut revenir sur terre et que seules les menaces et la répression administrative rapide et sans jugement est la solution pour sauver le droit  des artistes.

Que soutenez-vous aujourd’hui, vous la minorité visible des artistes, qui s’en croit l’élite et qui s’arroge le droit de parler pour elle  ? de bafouer gravement la liberté de tous au nom du droit de quelques uns. Ah oui bien-sûr, prétexte ultime, c’est aussi pour préserver des emplois dans l’industrie culturelle française (**) que la baisse des ventes de disque menace, mais ils se fichent bien des emplois dans des petites entreprises de l’économie numérique, plus nombreuses et certainement plus créatrices d’emploi pour l’avenir, et que cette loi met directement en danger.

Cette loi est immorale, ne sert à rien (***), et plus grave encore, est inapplicable, ce qui risque de conduire aux pires injustices contre des gens qui n’ont rien à voir avec vos chansons ou vos films. Mais peu importe, ça ne vous intéresse pas de comprendre les enjeux, de comprendre pourquoi ceux qui ne téléchargent ni musique ni films sont scandalisés par cette loi, et encore moins de comprendre comment tout cela fonctionne (Michel Onfray s’il te plait informe toi, t’es vraiment crétin sur ce coup), …  parcequ’il faut respecter le travail et le droit des auteurs (croyez-vous qu’on le méprise ?), vous autorisez le pire que vous n’imaginez même pas, au nom du meilleur qu’avec cette loi vous risquez d’interdire à la majorité et pour un certain temps. C’est insupportable.

Désolé,  j’aimais bien certains d’entre vous, aujourd’hui vous me faites honte.

(*) Je résume son discours, sur France-Inter le 9 mai, avec des mots normaux : le travail des artistes doit être respecté, c’est un vrai travail, même si l’artiste travaille en dehors des horaires standards, et en dehors des normes standard, ce n’est pas pour ça qu’il ne travaille pas, et donc symboliquement je ne suis pas contre cette loi, car il faut faire comprendre qu’un artiste ce n’est pas obligatoirement quelqu’un qui doit faire la manche. Signé Michel Onfray, l’un des philosophes les plus récompensés de notre temps. Je commence à comprendre pourquoi d’autres philosophes ne l’aiment pas.

(**) ne rions pas

(***) le téléchargement c’est has-been sortez un peu

Publicités

Written by macadames

11, mai 2009 at 9:35

Publié dans en colère, social

Tagged with

Interpellation musclée d’un ancien directeur de la publication de Libé …

leave a comment »

Lire cet article :

http://www.liberation.fr/medias/0101269634-un-ex-pdg-de-liberation-brutalement-interpelle-a-son-domicile

Dormez citoyens notre grand karchériseur et ces chiens de garde veillent, la chienlit ne passera pas.

Le pire c’est que cela ne choquera personne que ce soit arrivé à un journaliste. Car après tout ça arrive tous les jours pour un simple refus de se faire fouiller lors d’un banal contrôle d’identité, si on n’a rien fait on est en droit de ne pas accepter de se faire palper les glaouis en pleine rue devant tout le monde, mais alors c’est direct au shnouf et bonjour les bleus. C’est toujours comme ça que ça se passe et c’est parfois bien pire si on refuse de dire amen à ces méthodes dignes des pires dictatures (passage à tabac dans la rue au sus et au vu de tous les bons citoyens qui ne bronchent pas, pas folles les guêpes).

Dans la même veine lisez-ceci :

Descente de gendarmes dans une école à la demande du chef d’établissement et tout cela à titre purement « pédagogique » :

http://www.plumedepresse.com/spip.php?article1016

Le témoignage du prof qui a vécu cette scène circule aussi en mp3 et c’est assez « prenant » de l’entendre.
C’est tout simplement écœurant comme l’est également cette idée de mettre des gamins de 12 ans en prison. Du n’importe quoi à grande échelle, tout ça parcequ’un grand guignol prend des décisions démagogiques et hystériques avant même d’avoir réfléchi aux impacts, ou comme le dit très gentiment Vaclav Havel qu’il parle plus vite qu’il ne pense. Ce qui est très grave c’est que des parlementaires le suivent.

Vivement 2012 où on aura une petite chance de dégager ce clown et de remettre la police et la justice à leur juste place, celle des serviteurs du peuple.

Written by macadames

29, novembre 2008 at 9:54

Publié dans en colère